Les pulvérisations

Un programme annuel de pulvérisations aériennes d’insecticide biologique constitue un projet complexe, en raison du nombre d’étapes à réaliser selon un ordre précis.

Chaque matin, dès le lever du soleil, un surveillant aérien, à bord d’un avion de contrôle, quitte en direction des blocs à traiter. Dès que les conditions météo s’avèrent favorables, il commande le chargement et le décollage des avions de pulvérisation. Les opérations se déroulent tôt le matin, car si nous traitons dans la journée, le soleil réchauffera l’air et cela va créer des courants thermiques ascendants. Ainsi, le produit ne descendra pas, mais flottera dans les airs et se dissipera dans l’environnement. Il est bien important de traiter lorsqu’il n’y a pas de vent, soit le matin très tôt et le soir.

Un programme de surveillance environnementale est mis en place dès le début des opérations. Ce programme, en accord avec la politique environnementale de la Société, vise à assurer la conformité réglementaire des opérations, le respect du système de management environnemental ainsi que le respect des règles et procédures internes de la SOPFIM.

 

Le but ultime des programmes de pulvérisations aériennes de Btk est de maintenir la forêt vivante pendant une épidémie. Pour ce faire, l’objectif annuel de protection fixé par les autorités gouvernementales vise à conserver au moins 50 % du nouveau feuillage produit par les arbres attaqués. Le ministère des Forêts, de la Faune et des Parcs considère un programme réussi lorsque cette cible est atteinte sur au moins 70 % des superficies traitées.

Le retour à la base d’opération s’effectue habituellement vers 6 h 30. Les équipements sont ensuite vérifiés et chaque tracé enregistré par le GPS de l’avion est visualisé à l’ordinateur. Selon la météo, une seconde séance de pulvérisations est disponible en soirée, soit entre 18 h 30 et 20 h 30. Le même fonctionnement est alors privilégié. Habituellement, cinq jours suivant la première application, une seconde application de produit s’avère nécessaire pour contrôler les populations élevées dans un bloc donné. Dépendamment de la météo, la réalisation d’un programme de protection s’étend habituellement sur un mois.

Facebook
Instagram