English Section sécurisée
Accueil
Recherche
Plan du site

Ravageurs forestiers

> Accueil > Centre d’information:  Ravageurs forestiers

Depuis sa création, le mandat principal de la SOPFIM se limite aux programmes de pulvérisations aériennes contre les insectes défoliateurs des forêts. Même s’il existe de nombreux ravageurs forestiers, le gouvernement du Québec mise sur l’expertise de la Société, afin de protéger les forêts contre les défoliateurs reconnus pour causer des impacts socio-économiques significatifs sur de vastes superficies boisées. En se référant à  l’historique connu ainsi qu’à l’ampleur potentielle des épidémies, les insectes d’intérêt demeurent la tordeuse des bourgeons de l’épinette, l’arpenteuse de la pruche, le diprion de Swaine et la tordeuse du pin gris.

Tordeuse des bourgeons de l’épinette (TBE)

Considérée comme la plus grande menace associée aux forêts de conifères, de nombreuses publications traitent de la tordeuse des bourgeons de l’épinette.

 

Insectes nuisibles des forêts de l’est du Canada. (Martineau 1985)

La_tordeuse_des_bourgeons_de_lepinette_au_Quebec.pdf

Étude d’impact Tome 1 : Tordeuse des bourgeons de l’épinette. (SOPFIM 1992)

Arpenteuse de la pruche

Reconnue comme un insecte très dévastateur des forêts de sapins évoluant en milieux côtier ou insulaire, l’arpenteuse de la pruche apparaît soudainement pour causer des dommages foudroyants pendant une épidémie d’une durée d’environ deux à trois ans.

Insectes nuisibles des forêts de l’est du Canada. (Martineau 1985)
L’arpenteuse de la pruche. (MRN 1998)
Étude d’impact Tome 2 : Arpenteuse de la pruche. (SOPFIM 1992)

Diprion de Swaine

Défoliateur important du pin gris, le diprion de Swaine s’attaque surtout aux forêts matures. La distribution discontinue des forêts vulnérables limite actuellement l’étendue des infestations. Toutefois, lorsque les plantations réalisées depuis les 40 dernières années atteindront le stade de maturité, cet insecte pourrait atteindre des niveaux épidémiques nécessitant des interventions aériennes, à condition de disposer d’un insecticide biologique.

Insectes nuisibles des forêts de l’est du Canada. (Martineau 1985)
Étude d’impact Tome 2 : Diprion de Swaine. (SOPFIM 1992)

Tordeuse du pin gris

Proche cousine de la tordeuse des bourgeons de l’épinette, la tordeuse du pin gris s’est principalement manifestée en Ontario en raison de l’importance des forêts de pins. Au Québec, seules quelques infestations de petite envergure ont été observées en raison de la discontinuité des forêts composées de son essence préférée. L’importance des superficies reboisées en pins gris pourrait contribuer au développement d’épidémies dans l’avenir.

Insectes nuisibles des forêts de l’est du Canada. (Martineau 1985)
Étude d’impact Tome 2 : Tordeuse du pin gris. (SOPFIM 1992)